#Crèmes Glacées

Je me frottais les mains…

A peine levé, je scrutais soucieusement le ciel, à la recherche de la météo de la journée. Ferait-il chaud ? Lourd ? Beau ? Nuageux pouvait faire l’affaire, venteux surtout pas. Froid et je ne desserrais absolument pas les dents de la journée. C’est vrai, quel été avions-nous eu jusqu’à présent ? Un pénible mois de mai, une crue en juin, et un mois de juillet aux allures d’un mois d’octobre. Les affaires ne pourraient prospérer à ces conditions climatiques. Et l’on ne pouvait plus se fier aux météorologues, ils se trompaient de plus en plus souvent. Mais ce matin, ce petit matin d’un vendredi parisien, le temps semblait tenir ses promesses : le ciel d’un bleu pur accrochait la rétine, et le thermomètre grimpait déjà à 24 degrés. L’après-midi donnerait des envies glacées aux touristes, aux passants, aux enfants, au monde entier. J’étais extatique. un sourire lumineux m’accompagnait dans les escaliers, alors que je gagnais ma voiture. A moi le pont Alexandre III !

Glacier

Laisser un commentaire