#Décadence

Elle m’a courtoisement invité à me dévêtir. Alors que j’acquiesçai, elle s’est évaporée derrière une porte japonaise. J’en étais marri.

Le pshiiit délicat d’un flacon de parfum qui délivre une effluve de jasmin blanc, le bruit étouffé d’une étoffe de soie que l’on froisse, et le silence.

Sans mot dire, elle sortit langoureusement parée d’un déshabillé de soie moirée, de bas blancs comme neige et d’escarpins à talons hauts. Et dans ce qui fut mon logis pour la nuit, une chambre dominée par un lit baldaquin de tentures rouges, roses, pourpres, violines et or, avec pour seuls invités le stupre et le lucre, je découvris trompant le silence, les délices de mon odalisque.

Volupté

Laisser un commentaire