M comme…Münch l’iconoclaste

 

J’espère que vous serez transportés autant que moi par le génie de cet article iconoclaste.

Edvard Münch, le norvégien, a magnifié sa douleur en une explosion de couleurs transcendantes, en un jaillissement de portraits de vie intenses et terribles. Si sa vie à lui n’a été qu’une succession violente de malheurs, pertes, et maladies, son art est bien vivant pour notre plus grand plaisir torturé. C’est donc avec une certaine évidence que je l’ai choisi pour incarner la méta-rubrique de peinture.

 

Münch ou l’incarnation parfaite de ma vision de l’art pictural.

 

Ici, se succèderont donc les peintres que j’aurais envie de remettre dans la lumière, que ça vous plaise… ou non !

 

*Exposition Edvard Münch, L’oeil moderne, Centre Pompidou, 21 sept 2011-09 janvier 2012.

Laisser un commentaire