#Une bouteille à la mer

Les longs jupons des dames frôlaient les dalles de marbre rose avec grâce. Les cannes des hommes le martelaient en cadence. Une pluie de hauts de forme dévalait le grand escalier. Des corsets se croisaient élégamment en une valse à trois temps d’une salle à l’autre.

L’inauguration du musée d’Histoire Naturelle était un franc succès. En 1889, tout Edimbourg se pressait à la découverte de peuplades des contrées lointaines. On se bousculait gaiement pour voir ici un tipi, là une poterie.

Sous la verrière qui surplombait les curieux de trois majestueux étages, le soleil filait et éclaboussait les fines colonnades de son éblouissante lumière. Tout en bas trônait simplement une embarcation de bois. C’était un appel au voyage, une injonction délicieuse à voguer sur les mers, une évocation à prendre le large, une invocation à larguer les amarres, auxquels les intrépides écossais sauraient répondre sans tarder.

Musée d'histoire naturelle

Laisser un commentaire