Je suis une mouche

La mouche, de William BLAKE

« Petite mouche

Ton jeu d’été

A troublé

Ma main insouciante.

 

Ne suis-je pas

Une mouche comme toi ?

Ou n’es-tu pas

Un homme comme moi ?

 

Car je danse

Et bois et chante

Jusqu’à ce qu’une aveugle main

Trouble mon vol.

 

Si la pensée est la vie

Et la force et le souffle,

Et si l’absence de pensée

Est la mort

 

Alors je suis

Une heureuse mouche

Que je vive

Ou que je meure. »

 

 

 

BLAKE William, La mouche, extrait de « Chants d’Innocence et d’Expérience », Quai Voltaire, 2007, p. 109.

Laisser un commentaire